sellaband – marketing social de la musique

Vous connaissez sellaband.com ? Un concept intriguant où les artistes lèvent du financement ($50k) auprès de fans (believers) qui financent la production d’un album (à la hauteur minimale de $10). La distribution en MP3 est gratuite. Les believers, en plus d’avoir eu la satisfaction de permettre à un artiste qu’ils apprécient de se payer une production professionnelle, reçoivent un CD (token physique qui demeure important malgré tout). 

1) le modèle d’affaires est similaire à celui de kiva.org (qui met en relation des prêteurs et entrepreneurs qui recherchent du micro-crédit).

2) la littérature académique parle depuis relativement longtemps du rôle changeant du consommateur dans le processus marketing. On parle de co-création depuis quelques années (cf Prahalad et Ramaswamy : Prahalad est un des auteurs les plus influents en management stratégique). Mais franchement, cette vision était articulée de manière nettement plus bénigne (ex: développement de logiciel faisant appel à une communauté d’utilisateurs pour accélérer le processus, UGC, etc.)  Kiva.org et sellaband.com poussent le concept beaucoup plus loin, brouillant totalement la frontière entre producteur et consommateur. On peut toujours dire que eBay jouait aussi le rôle de simple organisateur entre des acteurs privés, mais le modèle de base des enchères n’a pas vraiment été modifié. Idem pour facebook, youTube et autres succès 2.0. Kiva et Sellaband (encore plus sellaband je crois) sont des plateformes qui permettent à un individu de devenir un producteur.

3) l’industrie conventionnelle de la musique est confrontée à l’implosion de son modèle d’affaires. Un articie intéressant dans Business Week. BW n’est absolument pas un périodique de geeks illuminés. L’analyse qu’ils publient, et surtout la collection de vignettes qu’il joignent à leur article, donne l’impression que le secteur comme on l’entendait est un mort en sursis.

4) Si vous mettez le doigt sur d’autres exemples à la kiva.org / sellaband.com, merci de me les relayer.

5) De manière traditionnelle, marketing social réfère à l’utilisation des techniques marketing à des fins sociales (bonnes causes). De plus en plus, marketing social est utilisé pour décrire des activités marketing visant l’univers 2.0. Je vais personnellement considérer sérieusement la possibilité d’utiliser l’expression marketing social pour décrire des activités de type kiva / sellaband — des activités de co-création.

Publicités

One Comment on “sellaband – marketing social de la musique”

  1. Rubens dit :

    Et il y a aussi : http://www.ProduceMyLive.fr
    pour produire des concerts et de la musique live.
    Pour devenir producteurs de jeune talent!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s