Second life et la question d’identité

Autre podcast intéressant de la CBC (Ideas). On y parle des mondes "virtuels" et de l’impact que ces activités ont sur l’identité des gens.

À retenir: la notion "d’immigrant digital". L’idée est que pour des gens comme moi, le monde digital est nouveau et j’y suis comme un immigrant, en phase d’acculturation. Pour les plus jeunes, qui y sont nés, il n’y a pas cet écart. Un exemple — une très grande proportion de mes étudiants ont une page dans facebook (mySpace ou ailleurs). Pas moi. Et je n’en ai pas envie. Et j’ai souvent l’impression qu’il s’agit d’une forme d’exhibitionisme. Alors que pour les natifs digitaux, cette modalité est naturelle.

Idée reliée — il est normal pour les natifs de façonner plusieurs identités.

Je profite de l’occasion pour rappeler qu’il est préférable de référer à Second Life (etc.) comme à des mondes synthétiques (i.e. pas naturels) plutôt qu’à des mondes virtuels (i.e. qui n’existent que dans l’ordinateur). cf Castronova en notant qu’il utilisait virtuel avant de lancer le terme plus approprié de "synthétique". L’idée est importante. Un gilet synthétique tient bien au chaud, souvent mieux qu’un gilet de laine. Un gilet virtuel ne sert à rien hors du monde virtuel. Si on pense à Second Life (facebook, youTube et autres communautés synthétiques) en termes de virtuel, on comment une grossière erreur — Cette réalité synthétique a définitivement un impact sur le monde naturel

en flux ou à télécharger

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s