Des leaders qui s’ignorent

Nous avons eu honte il y a quelque jours, en entendant que près de la moitié des québécois sont incapables de fonctionner convenablement dans la société de l'information. On parle ici des niveaux 1 et 2 de la compétence en littératie. Un mot inusité qui veut dire, la facilité de comprendre les mots écrits.

Vous avez peut-être lu/entendu des commentaires à ce sujet. En général on blame le système d'éducation. Souvent on ajoute des commentaires sur le style de vie. Nulle part on semble s'intéresser à ce qui se passe ailleurs. Or la vérité est que le Canada, et le Québec en particulier, sont dans le peloton de tête.

Oui, il est tragique qu'un grand nombre de nos concitoyens se sentent dépassés. Mais il me semble tout aussi important de réaliser que nous vivons dans une des sociétés les plus performantes sur le plan de la littératie et des compétences scolaires. (encore faut-il savoir que la distribution des compétences n'est pas aussi homogène qu'on pourrait le souhaiter, mais bon)

Untitled-1

Publicités