Internet, TV, youTube

Un article fascinant. Encore tiré du NYT, probablement le journal qui a le mieux pris le virage Internet.

On y parle d’une escarmouche Clinton-Obama dans le contexte des primaires du Texas. Comment l’équipe Obama a réagi à un message diffusé par l’équipe Clinton.

L’article est captivant sur plusieurs plans. On y lit, par exemple, que le commercial de l’équipe Obama était prêt une heure après la première diffusion du message de l’équipe Clinton. (!!!)

Mais ce que je retiens, c’est à quel point l’appareillage médiatique est imbriqué. Comment le point revient à l’équipe Obama non pas tellement à cause du contenu du message (dont on ne parle que très superficiellement) mais à cause de la qualité de l’exécution et du fait que leur stratégie devient une nouvelle en soi. Que youTube est un médium en soi, dont l’influence augmente rapidement, mais qu’il ne faut pas non plus la surestimer (600 000 vues, un score exceptionnel, alors que la télévision génère des millions de vues).

Link: Candidates Responding Almost as Fast as They Can Attack – New York Times.

Three days after it made its television debut, the Clinton commercial had registered more than 600,000 views on YouTube, and Mr. Obama’s recorded over 200,000, making the dueling advertisements the first breakout hits of the YouTube campaign. (Some campaign videos are lucky to receive 10,000 views.)

More important to the campaigns, reports on the advertisements made the evening news, for while the candidates may be responding at Internet speed, they still reach millions more voters via television.

Publicités