Blogger ou Twitter?

Twitter est un microblog. Blogger est un blog standard, "pleine largeur". Substituts? Partiellement. Complémentaires, largement.

Mon impression est que Twitter se prête mal aux longues explications. Probablement préférable d’écrire un billet sur son blog quand un seul tweet ne suffit pas.

L’autre lacune avec Twitter est qu’il est douteux qu’un tweet écrit hier sera lu la semaine prochaine. C’est (pratiquement) maintenant ou jamais. Alors qu’un billet dans un blog peut être découvert par un lecteur longtemps après avoir été composé et demeurer utile. Un excellent exemple de l’utilisation de blog dans le contexte du cours de eMarketing est celui ci, qui constitue encore aujourd’hui une ressource très utile.

Ceci dit, j’ai encore en tête le mail d’un étudiant qui me disait avoir des hésitations avec notre formule à cause des risques encourus. Il faut être plus prudent si on écrit sur Facebook ou sur un blog, parce que l’information peut être utilisée dans un contexte que nous n’avions pas anticipé. Twitter est probablement un endroit plus approprié pour parler de soi autrement que de manière aseptisée.

Il est possible de combiner les deux approches, comme je le fais présentement, en ajoutant un petit lien dans un tweet.

Encore trois choses:

1) j’aurais pu (ou du) mettre ce billet dans les forums de cours. Je ne le fais pas pour deux raisons. Premièrement, je veux tester les limites des "média sociaux" ouverts à tous. Comme par exemple, j’écris à deux groupes simultanément — le groupe de eMarketing centré sur l’Université Laval, et le groupe de supply chain, centré sur lUniversité de Picardie. Deuxièmement, je pense que notre expérience pourrait être utile à d’autres.

2) j’utilise un logiciel (twitterific sur mac — une vieille version gratuite et sans pubs — et l’excellent tweeetbar sur firefox, multi-environnements) qui affiche Twitter un peu comme Messenger affiche les messages instantanés. Twitter devient ainsi une évolution des systèmes de messageries instantanées. J’utilise Google reader pour agréger les fils de blogs. Dans le contexte usuel, c’est un peu comme un abonnement à une revue. Dans le contexte d’un cours, c’est un moyen très pratique de garder le contact, de voir rapidement s’il y a du neuf, et de faire en sorte que les bonnes contributions puissent circuler au delà du cercle restreint de nos activités.

3) si on pointe sur un blog (ou ailleurs), twitter a recours aux url abrégés. (parce que les URLs sont souvent excessivement longs. Vous copiez l’Url que vous voulez communiquer, allez sur tinyurl.com , générez votre petit url que vous utilisez dans votre tweet.

Bref, un tweet est parfait pour donner le ton, parler de soi, et combiné avec un billet, véhiculer beaucoup d’information.

N’hésitez pas à laisser des commentaire ci-dessous sur comment vous aimez ou pas utiliser twitter ou les blogs.