Krugman sur la globalisation — moins inconditionnel

Paul Krugman est un économiste bien connu. Longtemps au MIT il est maintenant à Princeton. Dans cette allocution il dit plein de choses intéressantes/importantes relativement au phénomène de la globalisation. Lui qui était un partisan "inconditionnel" du libre échange dit maintenant observer des signes préoccupants quant à l’effet de la globalisation sur les disparités salariales dans les pays développés.

Avant d’écouter, il serait utile de jeter un oeil ici – en particulier sur le graphe des inégalités de revenus. On observe que l’écart grandissant ne coincide pas avec la spectaculaire ouverture de la Chine. On remarque aussi que l’écart s’est rétréci avant de reprendre de l’expansion. Krugman, un économiste libéral, attribue l’écart grandissant, d’abord à l’effet de spécialisation, tout en ajoutant que la globalisation ajoute des effets pervers, concentrés au sommet de la hiérarchie des revenus

Si Krugman n’est pas un orateur spectaculaire, il n’y a toutefois pas plus crédible.

en flux ou à télécharger



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s